Bienvenue sur le forum de la CFTC Générale de Téléphone

La CFTC, un syndicat indépendant de tout pouvoir politique et de toute religion (Article 5 de ses statuts).
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Réunion de négociation de l'accord d'établissement (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André BARBE

avatar

Nombre de messages : 788
Age : 56
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Réunion de négociation de l'accord d'établissement (suite)   Mar 30 Mar - 20:11

La CFTC a communiqué à nouveau ses remarques et demandes d’améliorations sur le projet d’accord d’établissement.
 
1) Choix de la convention collective.
Pour la CFTC, la convention collective qui correspond le mieux à notre activité reste  celle des télécommunications, elle est également plus favorable pour les salariés que celle choisie par nos dirigeants.
 
2) Salaire minimum.
La CFTC est hostile à l’intégration des primes (incentive par exemple) pour le calcul du  salaire minimum.
L'ensembles des primes doivent être impérativement dissociées.
 
3) Les Remplacements.
La CFTC souhaite moins de flexibilité pour les remplacements comme l’absence de délais de prévenance pour ceux dont la durée serait inférieure à une semaine.
 
4) Prime annuelle (13eme mois).
La CFTC a rappelé que la mise en place progressive du 13eme mois est une demande historique qui date de 10 bonnes années maintenant, lors des négociations annuelles de salaire chez Photo Station.
Les dernières années, la direction  était en accord sur le principe mais cette disposition n’a jamais vu le jour.
Ce n’est qu’aujourd’hui qu’elle est reprise dans une proposition d’accord, mais avec une mise en place étalée sur 3 années.
Cela fait trop longtemps que les salariés Photo Station vivent cette injustice, à défaut d’avoir une mise en place immédiate,  la CFTC demande que cette mise en place ce fasse en deux étapes et non en trois.
 
5) Les journée RTT
L’octroie de Journées RTT est plus une disposition qui s’adresse à l’encadrement, population qui dispose d’une autonomie dans l’organisation de son temps de travail, à la CFTC nous préférons la planification de semaines de 4 et 5 jours
C’est avant tout l’assurance pour les salariés de réellement bénéficier de leurs journées supplémentaires de repos.
Dans l’accord, ces 15 jours RTT ne sont pas reportables donc sans commentaire !
 
6) Le décompte des congés payés.
La CFTC s’est étonnée que l’entreprise n’ait pas repris le principe du calcul des congés payés en jour ouvrés.
La direction avait argumenté à l’époque que les accords de modulations du temps de travail étant différents pour Photo Service et Photo Station, l’outil informatique (moderne normalement…) ne pouvait pas gérer le décompte des jours de congés en jours ouvrés (1 jour de congé correspond à un jour de travail).
Aussi, après de « savants calculs », les jours de congés des salariés Photo Service avaient été convertis en jours ouvrables.
Aujourd’hui, suite à la disparition des accords spécifiques sur le temps de travail, les salariés travaillent de manière identique.
Pus rien ne s’oppose donc  à ce que l’entreprise revienne au calcul en jours ouvrés, méthode plus simple pour tout le monde, aussi bien pour les salariés que pour le service du personnel.
Nos dirigeants ont reconnu le bien fondé de notre remarque, voir maintenant si ça sera suivi des faits.
 
7) Les salariés à temps partiel.
Le chapitre sur la flexibilité des temps partiel nous pose un réel problème car contraire à l’esprit de ce contrat (temps choisi).
Aussi surprenant que cela puisse paraître, la hiérarchie des normes a été inversée suite aux récentes dispositions légales et un accord d’entreprise peut-être moins favorable que la loi !
C’est le cas de plusieurs dispositions sur le temps partiel et là ça nous pose un réel problème.
 
La CFTC  a demandé également  à la direction d’offrir la possibilité aux 150 salariés qui n’ont signé aucun avenant de bénéficier de la semaine sur 4 jours, disposition qu’ils ont largement payée par un gel de leur salaire sur plusieurs années.
Nous avons fait remarquer que les mesures les plus inacceptables concernant les temps partiel touchent cette population.
 
8 Rétroactivité de l’accord.
Pour finir nous demandons la rétroactivité de l’application de cet accord (avec les améliorations souhaitées) comme la prime de maternité, les salariés ne sont pas responsables de la mauvaise volonté de nos dirigeants.
Il est « techniquement possible de le faire, car la modulation prévue dans l’accord ne démarre qu’au mois de juin.
 
Au final, la direction doit nous faire  rapidement un retour des améliorations qu’elle compte  intégrer.
Nous vous tiendrons informés.

_________________
"Dans votre ascension professionnelle, soyez toujours très gentil pour ceux que vous dépassez en montant. Vous les retrouverez au même endroit en redescendant.
" woody-allen¨
Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion de négociation de l'accord d'établissement (suite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche grille d'accord pour open tunning
» Identifier la composition d'un accord
» accord pour jouer en open de do
» union vosgienne de bf
» renversement des accord (pratique pour les walking)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de la CFTC Générale de Téléphone  :: expression des salariés de la générale de téléphone-
Sauter vers: