Bienvenue sur le forum de la CFTC Générale de Téléphone

La CFTC, un syndicat indépendant de tout pouvoir politique et de toute religion (Article 5 de ses statuts).
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La descente vertigineuse des incentives.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La descente vertigineuse des incentives.   Jeu 12 Aoû - 11:52

Bonjour,

Je viens à vous car je m'interroge. "Nouveau" dans l'entreprise, j'ai découvert petit à petit le monde interne de mon magasin, de mon secteur. Je m'interesse désormais, car je suis un grand curieux, au monde de la Générale de Téléphone dans sa globalité.

J'ai tout récemment lu de nombreux sujets présents dans ce forum, afin de comprendre le pourquoi de mon interrogation:
"le manque de communication au sujet de la descente vertigineuse des incentives"

Après plusieurs mois passés au sein de l'entreprise, j'ai eu l'occasion de lire les revendications syndicales, entendre les affaires au sujet du long et tumultueux reconditionnement vers le monde de la téléphonie mobile, et plus particulièrement de l'enseigne Orange. Je comprends que la taille de certains problèmes soit énorme (mutation, réaffectation, fermeture du magasin, fin des 4 jours...) mais ils me semblent malheureusement inéluctables. Ce qui n'est pas le cas de ce dont je m'insurge.

Personnellement, et je peux vous avouer ne pas être le seul à penser ainsi, je suis l'archétype du vendeur spé en produits nomades (-ès- nouvelles technologies). Ayant déjà travaillé pour SFR et Bouygues, et n'ayant pas connu votre société sous l'égide photographique, je m'interroge sur LE sujet qui gêne toute la nouvelle génération qui vous a rejoint ces dernières années, celles des conseillers-vendeurs déjà spécialisés préalablement en téléphonie mobile et Internet.

Je ne dis pas là que les "anciens" ne sont pas expérimentés ni professionnels, loin de là! Mais j'aimerai que vous ayez le son de cloche de quelqu'un qui arrive, qui ne connaît pas le passé de la société, et qui a déjà connu d'autres entreprises en téléphonie mobile pour entretenir un comparatif direct et sans préjugés. Ma question est donc: Comment ne pas s'étonner, comment ne pas s'offusquer, comment ne pas faire une priorité de la critique des baisses d'incentives.

De mois en mois, certains de mes collègues ont perdu jusqu'à 50% de ce qu'ils gagnaient auparavant, et ce je le souligne, en produisant en plus grande quantité ainsi qu'en qualité supérieure (ou tout du moins identique). Trouvez-vous normal, et je sais bien que non, qu'un passage sous l'enseigne Orange toujours plus conceptuel et à la reproduction bientôt quasi-exact d'un service France Telecom ne permettent pas à tous les salariés d'augmenter en incentive, pour atteindre la paye d'un vendeur chez FT? Trouvez-vous normal qu'au lieu de ça, la baisse se fait toujours plus forte et insistante?

Comment la direction de la GDT ne peut imaginer logiquement qu'au lieu d'amener le sang nouveau qui leur sert à se spécialiser encore un peu plus vers la téléphonie, elle risque de faire repartir ceux qui étaient venus pour booster ces chiffres? A moyen terme, c'est la chute de l'entreprise complête dont je vous parle à travers ce problème. Car à ma connaissance, nous sommes les vendeurs en téléphonie mobile les moins bien payés de toutes les boutiques, si l'on compare équitablement deux vendeurs dans un magasin de même taille avec une production identique. Et je ne parle même pas des challenges... Vous le savez.

Quel est le but de ces baisses, mois après mois? Lorsque j'ai pu lire les incentives de certains mois de l'année dernière, je me suis aperçu qu'à même production, j'aurai pu atteindre à cette époque un salaire presque équivalent aux autres opérateurs, distributeurs et autres sous-traitants. A l'heure actuelle, les tickets restos me paraîssent un plus gros cadeau que toute cette motivation, ce goût du challenge inutilement dépensé et perdu, qui ne mène qu'à quelques piècettes alors qu'on nous demande, "toujours plus pour gagner moins". Les nouveaux, qui connaissent les salaires pratiqués dans le milieu, le savent d'autant plus...

Mon interrogation reste vaste, et je n'ai pas de questions plus précises. Hormis.. quel est votre avis sur la question!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La descente vertigineuse des incentives.   Jeu 12 Aoû - 17:27

Et bien... Tout cela est joliment écrit!

Je pense que ton ressenti est le même pour beaucoup de salariés dans cette société.
Comme je le dis souvent, nous sommes des vendeurs hard discounter. J'en rigole et pourtant ça ne l'ai pas vraiment mais que faire?
Il y a quelques jours j'ai demandé à ma RS qu'elles seraient les primes sur la nouvelle offre OPEN en lui disant que comme la vente serait plus grosse les primes devaient bien l'être aussi.
"Et si il n'y a plus de prime ça veut dire que tu ne vend plus?" voilà ce qui m'a été répondu.......
Et pourtant je ne me tourne pas les pouces, je sais quel montant de prime atteindre pour être à peu près satisfaite de mon salaire, c est juste qu'il faut bien mettre de la crème dans les épinards et que j'aime la crème!

Donc bon...... La gronde est là! Elle est juste ignorée pour le moment...

Allez courage!
Revenir en haut Aller en bas
spdx



Nombre de messages : 19
Age : 51
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: La descente vertigineuse des incentives.   Ven 13 Aoû - 8:05

Je pense que l'on partage tous ce point de vue

Mais pour la direction et les RS, ils pratiquent le management par la terreur.
Leur phrase favorite, si tu n'es pas content la porte est grande ouverte.
La politique est de dégager justement les anciens pour laisser la place aux nouveaux qui sont payés au lance pierre.
En plus leur politique marche, on paye moins les salariés mais ils vendent plus et mieux qu'avant. pourquoi s'en priveraient ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 42
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: La descente vertigineuse des incentives.   Ven 13 Aoû - 9:42

L'incentive est fixé par l'employeur de manière unilatérale, comme il nous est rappellé lors de chaque réunion DP. C'est un sujet récurant, on en parle, on demande une augmentation des incentives régulièrement, mais rien y fait ... c'est unilatérale...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La descente vertigineuse des incentives.   Ven 13 Aoû - 13:57

Je vous remercie pour vos réponses, heureux de savoir que les syndicats de la GDT reconnaissent et appuient ce principal problème auprès de la Direction. Comme mon grand père, qui s'est mis à remarcher après avoir passé 5 années en chaise roulante, le disait si bien: "A coeur vaillant rien d'impossible".

Je suis donc bien d'accord avec spdx, qui parlent d'un turn-over à l'avantage de l'Entreprise. Mais je ne vois pas à travers vos messages d'espoir de changement... Pourtant, mes études me font citer une logique du monde professionnel et commercial, qui dit que tout système de turn-over existant à cause de faibles salaires finit toujours par faire dégringoler les chiffres d'une société un jour ou l'autre.

Au bout d'un moment, on épuise le vivier des vendeurs hard-discounter (je me permets de reprendre l'expression de pad), qui, grossissant leurs CVs grâce à cette expérience, trouvent ensuite plus facilement du travail ailleurs, vous savez, dans les sociétés qui ont compris que pour sauvegarder de bons éléments au XXIième siècle, il n'y a pas d'autres solutions que de rendre une partie supérieure de leur CA à ceux qui le méritent vraiment, et sans qui aucune entreprise ne saurait s'avérer pérenne: les vendeurs, la base de leur chère pyramide.

Il est bien triste que les nouvelles méthodes de management d'UC, comme celle du leadership situationnel, assouplissant un management en général plutôt directif ou paternaliste (devenu has been) par une multiplication des méthodes consultatives et autres responsabilisations ne soit pas rentré dans les moeurs. Malheureusement je compatis également avec toutes celles et ceux d'entre-vous qui subissent un système où seule la pression est exercée, même si sans langue de bois, je ne ressens aucunement cela dans le secteur où je travaille (et bien heureusement!).

Isabelle, quand vous dites que l'incentive est une décision unilatérale prise par l'employeur, je comprends; est-ce pour cela que vous allez chercher les hausses de salaires ailleurs, avec par exemple une prime du 13ième mois qui elle s'avère négociable? Autre question, lorsque vous parler de l'employeur, parlez-vous de la GDT, ou de la GDT ET de France Telecom, qui détient près de la moitié de l'Entreprise? Choisissent-ils ensemble la tarification des primes? Pourquoi à service devenu égal et avec quasiment le même employeur que les enseignes FT, pourquoi avec des objectifs se rapprochant de plus en plus de leurs objectifs, des enseignes passant totalement Orange comme les leurs, les mêmes demandes des clients et petit à petit les mêmes outils, comment est-il possible qu'après toutes les restructurations, le salaire ne finissent pas à un moment par s'aligner par logique pure sur celles des boutiques FT?

Comment des dirigeants peuvent s'imaginer une seconde que dans le monde de la téléphonie mobile, baisser l'incentive jusqu'à presque la faire disparaître ne pourra pas finir irrémédiablement par l'abandon de toute ambition, motivation et goût des objectifs atteints par ses employés, alros que ce système à fait ses preuves et a prouvé son caractère obligatoire partout ? Je ne peux pas croire qu'il n'y ait pas une idée, un projet, un plan un changement ou quoi que ce soit qui ne soit pas prévu à moyen ou long terme par nos Illuminatis... Au sein d'une entreprise, le seul grand point commun de tous est la pérénité comme priorité, on le ressent ici aussi dans chaque Cap, chaque "en ligne", et vendre du vent par les mots a toujours eu ses limites à travers le temps. Avec ou sans renouvellement de la masse salariale!
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 42
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: La descente vertigineuse des incentives.   Ven 13 Aoû - 23:39

En effet par employeur je parle de la GDT. Le 13 éme mois fait partie de nos demandes, cela fait partie des négociations, tout comme le fait que les primes ne soit pas intégrées dans nos salaires.le 13 ème mois n'est pas a percevoir comme une hausse de salaire, je pense, mais comme une solution a une inégalité qui existe dans l'entreprise. Certain l'on, d'autre part, mais nous faisons tous le même travaille, donc a travail égal salaire égal.
Nous avons a de nombreuses reprises demander la meme convention collective que Orange.
Aujourd'hui également un autre problème se pose les salariés d'Orange ont les mêmes réductions que nous sur la photos, mais nous n'avons pas les mêmes avantages sur la téléphonie.est ce normal, pour moi non. Pour la direction en réunion DP la réponse est : "rien n'est prévu pour le moment" Là encore nous ne sommes pas égaux!
Et pourtant il y a deux systèmes qui cohabitent (gdt et FT), mais avec deux rythmes et deux modes de fonctionnements bien différents. Si tu lis les comptes rendu DP et CE, je pense que tu verra revenir des sujets récurrents et les réponses qui vont avec, mais on s'accroche!
Revenir en haut Aller en bas
alezan

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 45
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: La descente vertigineuse des incentives.   Mar 28 Sep - 8:17

Isabelle a écrit:
L'incentive est fixé par l'employeur de manière unilatérale, comme il nous est rappellé lors de chaque réunion DP. C'est un sujet récurant, on en parle, on demande une augmentation des incentives régulièrement, mais rien y fait ... c'est unilatérale...

l'incentive peut elle etre supprimé par l'employeur?

en effet si on en croit se qui se dit en reunion de secteur l'avenir est obscure ....

certe elle existera toujour cette incentive, il faudra toujour "vendre plus pour gagner plus " on pourra toujour en faire un calcul approximatif tout au long du mois,

mais pour la convertir en euros sonnant et trebuchant il restera une epreuve à franchir

l'homologation

en effet si le mag ne réalise pas 90% de ligne homologué aucun membre de l'équipe de touche la prime .......motivant non ? et attention ça commence dés septembre .....donc ça a deja commencé !

prochaine étape l'incentive distribué par tirage au sort ????? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 42
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: La descente vertigineuse des incentives.   Mer 29 Sep - 10:36

En réunion DP, on m'a dit que ca commencait en octobre...
Revenir en haut Aller en bas
alezan

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 45
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: La descente vertigineuse des incentives.   Jeu 30 Sep - 9:21

j'espere que tu as raison ...en même temps un mois de plus ou de moins !

!le probleme reste et c'est une "punition" collective alors que l'incentive est individuelle

j'imagine sans peine les "embrouilles dans les équipes " si l'incentive saute a cause de ....

pas trés cool tout ça ( mais manifestement volontaire)

il va falloir vendre moins pour gagner plus !

fini les positions ou tu fais confiance sur les pcm en attendant un kbis valide ou une livret de famille ect ect.... parceque tu veux pas passer à coter d'une vente aprés avoir argumené 10 minutes, d'autant qu'orange reussi toujour à debiter le compte

certe on peut comprendre le soucis d'éviter les abus, mais je pense qu'une proportionnalité de la peine serait plus tolerable, une incentive degressive en somme ,en fonction du taux d'homologation...mais de la à tout suprimer!

doit on une fois de plus se laisser tondre comme des moutons ? ou la bête sauvage qui sommeil en nous va t'elle se reveiller
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La descente vertigineuse des incentives.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La descente vertigineuse des incentives.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Descente chez Gibson
» YUSSUF JERUSALEM + DESCENTE D'ORGANES/MECANIQUE ONDULATOIRE
» Heather Locklear : la descente aux enfers !
» Débuter dans Wagner
» Beethoven Sonate N°32, opus 111

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de la CFTC Générale de Téléphone  :: expression des salariés de la générale de téléphone-
Sauter vers: